Grande opération anti-étalage anarchique au Grand-Tunis !

Illustration

Une grande opération visant les étals anarchiques a démarré, hier samedi 5 janvier, au Grand-Tunis, pour mettre fin, ou du moins limiter, les formes d’anarchie à la capitale, et ses villes voisines.

A cet effet, des unités communes entre police municipale et police environnementale ont été formées pour procéder à cette campagne d’envergure visant ces étals.

Selon Habib Karboul, chef de l’unité anti-étalage anarchique, cette opération sera généralisée, en février, sur tous les gouvernorats du pays.

Ces opérations visent notamment à limiter ces étals aux alentours des marchés et sur la voie publique.

En juillet dernier,  le gouverneur de Tunis Chedly Bouallegue s’est montré ferme à cet effet, en affirmant que ce phénomène est bel et bien terminé.

Le gouverneur a fait savoir que certains vendeurs ambulants jouent encore au chat et à la souris. « Ils n’ont pas réalisé que l’étalage anarchique est terminé à Tunis » a-t-il déclaré.

Bouallegue a appelé les vendeurs ambulants à regagner les espaces consacrés par le gouvernorat en leur faveur, expliquant que son département se penche actuellement sur la situation environnementale de la capitale et sur l’actuelle saison touristique.

Commentaires:

Commentez...