Taboubi : « Nous nous battons pour la souveraineté nationale, pas pour les salaires »

« La centrale syndicale reste soucieuse de satisfaire les revendications des agents du secteur de la fonction publique », a déclaré Noureddine Taboubi, secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT).

Selon ses dires, la grève générale a été imposée à la centrale syndicale étant donné que les propositions faites par le gouvernement »ne sont pas sérieuses ».

Il s’agit, selon Taboubi, d’une bataille pour la souveraineté nationale et l’indépendance de la décision nationale, pas uniquement une bataille pour augmenter les salaires.

« Nous voulons un Etat national, démocratique et social au sein duquel les charges sont partagées par tous », a-t-il ajouté, lors d’un meeting organisé ce jeudi à Gabès.

Commentaires:

Commentez...