Ennahdha penserait à Sihem Ben Sedrine pour la présidentielle de 2019, selon Jeune Afrique

A l’heure où les mouvements politiques sont à la recherche de candidats à adouber pour l’élection présidentielle de 2019, Ennahdha a peut-être trouvé le sien en la personne de Sihem Ben Sedrine.

C’est du moins ce que rapporte Jeune Afrique, ce mercredi 31 octobre 2018. Selon le magazine, « Ennahdha envisagerait de désigner Sihem Ben Sedrine, la présidente controversée de l’Instance Vérité et Dignité (IVD), chargée de la justice transitionnelle comme candidate à la présidentielle tunisienne de 2019 ».

Selon Zoubeir Chehoudi, le Conseil consultatif d’Ennahdha (Majlis al-Choura), dont il est membre, n’exclut pas de présenter une candidature féminine à la présidentielle de 2019.

Celle ligne de conduite a déjà été expérimentée lorsqu’Ennahdha a présenté Souad Abderrahim à la mairie de Tunis lors des municipales de mai 2018, un poste qu’elle a remporté.

Commentaires:

Commentez...