Attentat de Tunis : L’union tunisienne des taxis privés suspend sa grève

Illustration

A la suite de l’attentat terroriste ayant ciblé des policiers à Tunis, l’union tunisienne des taxis privés a décidé de suspendre la grève générale du secteur programmée pour le 5 novembre.

Dans un communiqué rendu public hier mardi 30 octobre, l’union annonce que les circonstances actuelles que connait le pays ne permettent pas de procéder à cette grève.

Rappelons-le, l’union tunisienne des taxis individuels a annoncé qu’une grève générale sera observée le 5 novembre, dans le Grand-Tunis et dans d’autres régions.

Il s’agit d’une « grève de dignité », selon Faouzi Khabouchi, secrétaire général de l’Union.

La revendications des professionnels du secteur concernent la prolongation de la période de la visite technique, le règlement des amendes routières « sévères » et à l’ouverture d’une enquête concernant des soupçons de corruption dans la délivrance des permis de taxis individuels.

Commentaires:

Commentez...