Remaniement ministériel : Nidaa Tounes veut un gouvernement sans Ennahdha

Illustration

Dans un communiqué rendu public ce dimanche 28 octobre, le bureau politique de Nidaa Tounes se dit prêt à « se concerter avec la famille démocratique progressiste au sujet de la composition d’un nouveau gouvernement et de la nature du remaniement ministériel, et ce, sans la participation du mouvement Ennahdha ».

Le communiqué, signé Slim Riahi, a également dénoncé comme « graves » les déclarations du président d’Ennahdha Rached Ghannouchi qui prouvent que « le parti maintient son caractère non civil », mettant en évidence les tentatives du parti de mettre la main sur les rouages de l’Etat ».

Le bureau politique de Nidaa dénonce, aussi, l’ingérence du président d’Ennahdha dans les relations diplomatiques de la Tunisie, ce qui est de nature à porter atteinte à l’intérêt national.

Nidaa appelle d’autre part son groupe parlementaire de continuer à boycotter les plénières jusqu’à l’application, par le gouvernement, de la décision du parlement relative à la non prolongation du mandat de l’instance Vérité et Dignité.

Commentaires:

Commentez...