Béji Caïd Essebsi : « Les politiciens doivent apprendre la leçon »

Depuis Berlin, le président de la République Béji Caïd Essebsi a commenté l’attentat perpétré ce lundi à l’avenue Habib Bourguiba.

Le président a déclaré que le problème de terrorisme était censé être « derrière nous », sauf qu’aujourd’hui, les terroristes ont frappé fort, au niveau de l’avenue la plus importante du pays.

« Le climat politique en Tunisie est très mauvais. Alors qu’on est occupé par les postes et par les prochains vainqueurs des élections, cette attaque vient nous rappeler des véritables problèmes du pays », a-t-il ajouté.

Le chef d’Etat a poursuivi estimant que l’attentat était « un message destiné à l’Etat, au pouvoir et à souveraineté ».

Le président a appelé les responsables et les politiciens à assumer leurs responsabilités vis-à-vis leur pays et à en tirer les leçons, et a souhaité un promt rétablissement aux agents blessés.

Commentaires:

Commentez...