Début 2019, entrée en exploitation du système de gestion des déchets de construction

Illustration

Il s’agit certainement d’un grand pas qui sera franchi pour combattre le dilemme des déchets de constructions. En effet, au début de l’année 2019, le système de gestion durable des déchets de démolition et de construction, d’une capacité estimée à 7 millions tonnes (70% du volume total des déchets), sera opérationnel.

Le coordinateur général du programme national de la propreté et de l’embellissement, Chokri Necib, a expliqué qu’une étude élaborée par l’école nationale d’ingénieur en coopération avec les centres d’analyses, a identifié les déchets de démolition et de construction recyclés qui peuvent être utilisés dans des domaines précis, rapporte l’agence TAP.

Dans ce sens, le responsable a rappelé « qu’un accord a été conclu entre les ministères des Affaires locales et de l’Environnement et celui de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire en vue d’utiliser, dans une première étape, 20% des déchets recyclés dans les travaux publics, surtout que les études et analyses ont prouvé que les déchets recyclés disposent des mêmes caractéristiques que les nouveaux produits ».

Commentaires:

Commentez...