L’affaire « Khashoggi » ne doit pas être instrumentalisée pour déstabiliser le Royaume, déclare Jhinaoui

Khemaies Jhinaoui

Le ministre des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui a exprimé, hier lundi 22 octobre, la première réaction officielle de la Tunisie quant à l’affaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi.

En effet, lors d’un point de presse tenu à l’occasion de la visite du ministre français Jeans Yves Le Drian en Tunisie, Jhianoui, qui a été questionné sur cette affaire par un journaliste, a affirmé que la Tunisie condamne l’assassinat de Khashoggi tout en appelant à ce que cette affaire ne soit pas un prétexte pour déstabiliser le Royaume.

« Cet incident ne doit pas être instrumentalisé pour déstabiliser le royaume à l’échelle arabe et internationale, les autorités saoudiennes enquêtent d’une manière sérieuse sur cette affaire, nous devons attendre les résultats » , a-t-il dit.

Jhinaoui s’est montré confiant concernant la capacité du royaume d’Arabie saoudite pour surmonter la crise.

Commentaires:

Commentez...