Vers l’inscription de la « Muqaddima d’Ibn Khaldoun » dans le registre mondial de l’UNESCO

Les participants à la 21ème édition du Congrès des ministres de la culture dans le monde ont adopté L’appel lancé par la Tunisie en 2017 pour inscrire la « Muqaddima d’Ibn Khaldoun » dans le registre mondial de l’UNESCO.

En marge de sa participation, le ministre de la Culture, Mohamed Zine El Abidine, a souligné l’importance de l’adoption de méthodes scientifiques dans l’élaboration d’une stratégie arabe commune pour la promotion de l’économie culturelle numérique. Il a également appelé à dynamiser l’application du droit à la culture adopté en 2018 par l’ensemble des pays arabes.

Placée sous le slogan « Al Qods est palestinienne », cette édition a également vu l’adoption de la proposition tunisienne que le nouveau Centre régional pour le patrimoine sous-marin soit installé dans la ville de Mahdia.

Rappelons qu’en décembre 2017, le directeur général du patrimoine au sein du ministère des Affaires culturelles, Abdelhamid Larguech, avait annoncé que la Tunisie a lancé un appel pour inscrire la Muqaddima d’Ibn Khaldoun au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Cet appel est « mondial », vu qu’Ibn Khaldoun est l’un des rares historiens et philosophes qui ont pensé au monde, et pas seulement à leur propre société, avait expliqué le responsable.

Commentaires:

Commentez...