Le navire Ulysse a reçu un appel 40 minutes avant la collision, selon la Préfecture maritime

Le vice-amiral d’escadre Charles-Henri du Ché, préfet maritime de la Méditerranée a annoncé dans la soirée du vendredi qu’après la vérification de son état, le navire tunisien Ulysse a été autorisé à naviguer.

Lors d’une conférence de presse, le responsable a qualifié la collision d’acte « inhabituel ».

« A 20 km du lieu de l’incident, le navire tunisien a reçu un appel de routine et il y a répondu, et ce 40 minutes avant la collision », a-t-il ajouté, soulignant que « l’enquête déterminera ce qui s’est passé ».

Rappelons qu’un communiqué de la préfecture maritime de la Méditerranée indique que le navire Ulysse « a mis le cap sur un port tunisien après avoir obtenu la confirmation de son organisme certificateur que son état permettait de naviguer ».

« L’ensemble des services de l’Etat français tient une comptabilité précise des frais engagés dans l’opération de lutte contre la pollution en vue d’une demande de remboursement auprès des armateurs », indique-t-on de même source.

Commentaires:

Commentez...