L’importation du lait, une solution temporaire à un grand problème, selon l’UTAP

Le membre de l’Union Tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche (UTAP), chargé de la production laitière, Yahia Messaoud, a déclaré que l’importation de 10 millions de litres de lait ne couvrira que 5 jours de consommation.

Ce pas servira de « dose calmante » au problème de manque en lait et ne durera pas longtemps, a-t-il estimé dans une déclaration accordée au quotidien Assabah dans son édition de ce mercredi 3 octobre.

Rappelons-le, l’office du commerce lance ce mercredi la distribution des quantités du lait importé. Ce lait a été importé depuis la Belgique et les tests nécessaires ont été effectués, a-t-elle ajouté sur les ondes de Shems fm.

La responsable a fait savoir que le prix du lait importé serait de 1120 millimes, tout comme le prix du lait tunisien demi-écrémé.

Commentaires:

Commentez...