Quel barbu macho et misogyne relèvera le défi de Faten Ghattas?

Resplendissante et ruisselante de bonheur, l’ondine est sortie de l’eau sous les applaudissements et les youyous.

Faten Ghattas venait de rejoindre le débarcadère de Sidi Youssef à Kerkennah, après avoir effectué une traversée de vingt kilomètres, au départ du Club nautique de Sfax.

L’ancienne championne renoue ainsi avec les lauriers et, à 53 ans accomplis, inscrit à son palmarès, ce défi d’une traversée en solitaire.

Ce défi, Faten Ghattas a voulu l’accomplir le 13 août à l’occasion de la Fête de la Femme, et elle y est pleinement parvenue.

Peu importe la montre, il n’y avait pas de record à battre ou à établir. L’essentiel est ailleurs: dans la capacité de se surpasser et donner l’exemple.

Car, ce faisant, Faten semble nous chuchoter: « Quel barbu macho et misogyne pourrait le faire? »

Le défi est lancé! Aux vrais sportifs qui voudraient mettre leurs brasses dans celles de Faten Ghattas et aussi aux misogynes de tout poil qui passent leur temps à casser du sucre sur le dos des Tunisiennes.

Qu’on se le dise!

 

H.B. 

Commentaires:

Commentez...