Patrimoine : Il était une fois Dar Hussein

Dar Hussein

La place du Château se trouve au cœur de Tunis, entre Bab Djedid et Bab Menara. On y trouve deux des monuments les plus anciens de la médina : Dar Hussein et la mosquée El Ksar.

L’urbanisme sur cette place date du douzième siècle, à l’époque des Banou Khorassan. Mais le temps a fait son œuvre et sur l’emplacement des monuments des siècles antérieurs s’élèvent d’autres édifices.

Demeure des souverains khorassanides, le château qui se trouvait sur la place a donné son nom à la mosquée voisine.

Ce palais qui est devenu Dar Hussein a connu plusieurs époques qui peuvent se résumer comme suit :

  • Au dix-huitième siècle, le palais a connu une première reconstruction grâce au ministre Ismail Kahia qui s’y installa.
  • Quelques années plus tard, au début du dix-neuvième siècle, le ministre Youssef Saheb Ettabaa s’installa à son tour dans ce palais.
  • A la fin du dix-neuvième siècle, on y installa le Conseil municipal qui était alors présidé par le général Hussein. La demeure avait alors porté le nom de « Dar El Achra » (qui signifie « dix » en arabe) en référence au nombre des membres de ce conseil.
  • Plus tard, ce palais a été choisi pour siège du commandement militaire français. C’était en 1882 lorsque le général Forgemol installa ici son état-major.
  • Plus tard encore, le palais a servi de musée d’art islamique avant de devenir aujourd’hui le siège de l’Institut national du patrimoine.

Quasiment dix siècles d’histoire pour un palais, une mosquée et une place qui se trouvent dans l’un des quartiers historiques de la médina!

H.B. 

Commentaires:

Commentez...