Tunisie : L’ex-garde du corps présumé de Ben Laden remis en liberté

L’ex-garde du corps présumé d’Oussama Ben Laden a été remis en liberté ce vendredi 27 juillet, il était en détention préventive depuis son expulsion d’Allemagne.

Le porte-parole du pôle antiterroriste, Sofiène Sliti a indiqué à l’agence TAP que « Sami Idoudi a comparu aujourd’hui devant un juge d’instruction au pôle antiterroriste, qui a décidé de le remettre en liberté provisoire puisque aucune charge n’a été retenue contre lui ».

Pourtant, hier jeudi 26 juillet Sofiene Selliti a déclaré que la Tunisie ne renverra pas Sami A., un Tunisien de 42 ans, qui aurait travaillé pour Oussama Ben Laden, en Allemagne. Emprisonné dans un centre de détention à Tunis, il sera plutôt jugé en Tunisie pour terrorisme, a expliqué Selliti.

« Il n’y a aucun moyen de l’expulser vers un autre pays. Il y a la souveraineté nationale, et il sera jugé selon la loi sur les accusations de terrorisme en dehors des frontières de la Tunisie », a expliqué Selliti.

Commentant les inquiétudes des autorités allemandes concernant la torture en Tunisie, Selliti a assuré que ces accusations sont « complètement fausses ».

« Nous sommes sûrs que cela n’arrivera pas. Le pouvoir judiciaire est indépendant et ne tolérera pas de telles pratiques. Le suspect reste un citoyen qui jouit de tous les droits à un procès équitable », a-t-il ajouté.

Il est à rappeler que cette expulsion a suscité un débat politique en Allemagne. Selon plusieurs responsables et politiciens, il s’agit d’une situation « embarrassante ».

Commentaires:

Commentez...