En 1890, lorsque Soler photographiait les « ghorfas » de Médenine

Cet extraordinaire cliché du photographe Soler date de la fin du dix-neuvième siècle.
Il nous montre Médenine, la ville aux six mille ghorfas, dans lesquelles on entreposait le grain.

Les ghorfas d’aujourd’hui ne donnent qu’une idée médiocre de ce qu’elles furent au début du vingtième siècle.

Rasées, détruites, abandonnées, ces ghorfas sont pourtant un élément essentiel du patrimoine dans cette région réputée pour ses ksours.

Cette photo de Soler permet de mesurer le gâchis causé par des décennies de laisser-aller.
Elle nous permet de mesurer la beauté imposante des lieux et rappelle que le Ksar de Médenine était le plus important de toute la région.

Heureusement, certains de ces greniers fortifiés existent encore dans les environs.
Ils restent toutefois peu protégés et subissent les injures du temps et d’une politique patrimoniale qui ne les inclut pas dans les monuments historiques protégés.

Commentaires: