Tunisie : Plaintes contre Youssef Chahed et Hedi Majdoub

Deux plaintes visant le Chef du gouvernement, Youssef Chahed et l’ancien ministre de l’Intérieur, Hedi Majdoub, ont été déposées ce vendredi 20 juillet 2018 devant le tribunal de première instance de Tunis.

Ces deux plaintes ont été déposées par un collectif de cinquante avocats, a annoncé aujourd’hui le coordinateur du collectif, Nizar Boujlel lors d’une conférence de presse.

La plainte visant l’ex-ministre de l’Intérieur est en relation avec vingt assignations à résidence surveillée en dehors du cadre juridique. La plainte déposée contre le Chef du gouvernement, est en lien avec les soupçons concernant la réception de fonds du gouvernement britannique afin de redorer l’image de Youssef Chahed.

Selon Maitre Nizar Boujlel, des personnes ont été placées en résidence surveillée sous couvert de l’état d’urgence. Ces personnes devaient donc être un danger pour la sécurité publique. Or, il n’y a aucune présomption de ce type dans les affaires en question, d’après l’avocat.

Toujours selon Maitre Nizar Boujlel, certains accusés dans la prétendue campagne anti-corruption ont été libérés au bout de 5 ou 6 mois sans aucun dossier juridique les concernant et ils ont ensuite été épinglés pour des infractions douanières ou financières, qui ne peuvent en aucune façon constituer une menace à la sécurité publique.

Youssef Chahed et Hedi Majdoub seraient donc coupables d’enlèvement et de détention arbitraires de personnes car ayant agit en dehors d’un cadre légal selon le collectif. Affaire à suivre !

Commentaires:

Commentez...