Tunisie : L’expulsion de l’ex-garde du corps de Ben Laden suscite un débat en Allemagne

La déportation de Sami A., un Tunisien de 42 ans, qui aurait travaillé pour Oussama ben Laden, a suscité un débat politique en Allemagne. Selon plusieurs responsables et politiciens, il s’agit d’une situation « embarrassante ».

En effet, vendredi, un tribunal administratif allemand a jugé l’expulsion illégale, mais l’Office fédéral des migrations et des réfugiés (BaMF) n’a reçu le fax officiel annulant l’expulsion qu’après le départ de l’avion qui transportait Sami A. en Tunisie.

Dans une déclaration accordée à Sueddeutsche Zeitung, le président du Parti Vert, Robert Habeck, a critiqué la déportation, ajoutant que cette affaire est « un chaos embarrassant ».

Seif Eddine Makhlouf, avocat de Sami A., a déclaré au journal Bild que son client n’aurait jamais dû être déporté en Tunisie.

« Ce qui est arrivé en Allemagne, un scandale incroyable, car aucune des accusations n’a jamais été prouvée », a-t-il ajouté.

Commentaires:

Commentez...