Tunisie : Faute de logement « décent », l’équipe zimbabwéenne de rugby dort dans la rue !

« Logement dégoûtant », « traitement effroyable »… L’équipe nationale de rugby du Zimbabwe passe un très mauvais séjour chez nous.

En Tunisie pour rencontrer notre équipe nationale dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde, ils ont passé la nuit dans la rue, dormant sur les trottoirs et sous les ponts. Raison ? Le logement mis à leur disposition par la Tunisie.

Selon plusieurs médias zimbabwéens, les joueurs et les membres du staff ont été obligés de dormir dans la rue car « le logement est dégoûtant ».

« A leur arrivée, ils ont passé 6 heures à la frontière où les autorités ont pris leurs passeports sous prétexte qu’ils devaient payer des visas d’un montant de 600 euros qu’ils ne peuvent pas payer car ils n’ont pas de fonds. La plupart des membres de l’équipe n’avaient dormi que deux heures la nuit dernière », annonce-t-on ce mardi 3 juillet.

Des personnalités réagissent

« Allez le Zimbabwe. Comment pouvons-nous permettre à ce que notre équipe nationale, nos porte-drapeaux, soit traitée comme ça ? Que fait le ministre des Sports à ce sujet ? Notre plus proche ambassadeur peut-il nous aider ? Trudy Stevenson – pouvez-vous ? Il est temps de restaurer notre fierté nationale », s’est exprimé David Coltart, avocat, politicien zimbabwéen et ancien ministre de l’Education.

« Le gouvernement tunisien a exigé un droit de visa de 20 € par joueur, somme qui avait initialement été supprimée », assure un journaliste zimbabwéen.

Voici des photos de membres de l’équipe qui dorment littéralement dans la rue :

On voit sur l’une des photo un véhicule de police qui, à priori, est installé pour surveiller les joueurs.

Si cette histoire s’avère la conséquence d’une nonchalance de la part de notre ministère du Sport ou de la Fédération tunisienne de Rugby, il va falloir donner des explications et s’excuser !

Commentaires:

Commentez...