Appel à poursuivre un labo saoudien ayant commercialisé un médicament « dangereux » en Tunisie

Illustration

Le Syndicat national des délégués et des visiteurs médicaux a appelé, ce mardi 5 juin le ministère de la Santé à prendre les mesures adéquates contre un laboratoire saoudien ayant commercialisé un médicament dangereux sur le marché tunisien.

En effet, selon le syndicat, le laboratoire saoudien « Tabouk » n’a pas retiré ce médicament des maladies cardio-vasculaires « Pidrox » du marché tunisien alors qu’il l’a fait en Arabie Saoudite après la découverte de sa dangerosité pour la santé.

Rappelons que le Tunisien Moez Sediri, directeur de marketing du laboratoire en question, a été viré après avoir dénoncé ce fait. En effet, le Tunisien avait découvert, en décembre dernier, que ce labo a retiré du marché le médicament dans plusieurs pays arabes, mais a continué à le commercialiser en Tunisie.

Il a donc décidé d’informer les autorités concernées en Tunisie, qui ont retiré ledit médicament, et cette action lui a coûté son poste !

Commentaires:

Commentez...