ARP : Sanctionné, le député Fayçal Tebbini sera privé de la prise de parole

Pour avoir tenu des propos insultants à l’égard du président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), le député Fayçal Tebbini est privé de la prise de parole durant trois séances plénières consécutives à partir de la séance d’aujourd’hui

La décision a été prise à l’unanimité à l’exception d’un député qui s’est abstenu, a indiqué le président de l’ARP Mohamed Ennaceur. Douze députés étaient présents à la réunion.

Liberté d’expression

Cette décision a été critiquée par plusieurs députés qui ont réaffirmé l’importance de la liberté d’expression, garantie par la loi.

Selon Mongi Rahoui, cette décision est « injuste ». Samia Abbou a de son côté jugé que « le discours des députés n’est soumis à aucune autorité ».

Cette mesure a été jugée adéquate par certains autres députés dès lors que Fayçal Tebbini a refusé de présenter ses excuses durant la réunion du bureau de l’ARP tenue à cet effet.

Commentaires:

Commentez...