Vrai ou faux : Quand les braconniers s’affichent sur les réseaux

Une véritable hécatombe ! Cette photo capturée sur les réseaux sociaux par l’écologiste Abdelmajid Dabbar en dit long sur certaines pratiques.

Posant sans vergogne devant ses victimes, ce braconnier exhibe ainsi son potentiel meurtrier en alignant 17 lièvres, tombés sous ses tirs.

Pour Dabbar, cet acte de braconnage s’est déroulé dans le gouvernorat de Mahdia alors que pour d’autres internautes, il s’agirait plutôt d’animaux d’élevage étant donné leur nombre.

Dès lors, s’agit-il d’une fausse alerte ou bien Dabbar, dont la vigilance est rarement mise en défaut, a-t-il raison ?

Difficile de trancher à distance ! Il n’en reste pas moins que, du nord au sud de la Tunisie, les faits de braconnage restent nombreux et s’affichent sans crainte. c’est d’ailleurs aussi le cas pour la pêche sauvage qui sévit sur nos côtes.

Commentaires:

Commentez...