Journée de la langue portugaise : Superbes Ana Lains et Edu Miranda !

La Cité de la Culture vient d’accueillir une soirée musicale dédiée au Portugal et au Brésil, avec la participation d’artistes venus de ces deux pays.

Ce récital intervenait dans le cadre de la célébration de la Semaine de la langue portugaise et de la culture des pays de langue portugaise.

Pour mémoire, la langue portugaise est la cinquième langue la plus parlée dans le monde. Avec une présence sur tous les continents, cette langue est aussi celle qui est la plus parlée dans l’hémisphère sud.

Pour cette célébration annuelle, les ambassades du Brésil et du Portugal ont invité des artistes de renom. Côté Portugal, c’est la chanteuse de fado Ana Lains qui était au rendez-vous. Côté Brésil, c’est l’instrumentiste virtuose Edu Miranda qui a fait le déplacement.

La soirée suivie par un public nombreux a commencé avec un récital au piano de la Tunisienne Ikbal Hamzaoui. En solo ou avec une formation de percussions/contrebasse/accordéon, Hamzaoui a fait montre d’une grande connaissance de la culture musicale brésilienne et proposé à l’assistance un voyage à travers les rythmes et les expressions musicales.

Ce fut ensuite le tour d’Ana Lains d’enflammer le public avec une voix puissante et de nombreux registres artistiques. Des oeuvres les plus connues d’Amalia Rodriguez à ses propres compositions, Lains a pleinement maîtrisé son sujet, parvenant même à faire chanter la salle en choeur et en portugais.

Le fado a cette capacité de vous prendre aux tripes et la voix de Lains savait moduler toutes les émotions de la « saudade » à la joie.

Très applaudie, Lains cédera la scène à Edu Miranda et son complice guitariste qui se lancèrent dans des duos virevoltants, choisis parmi les musiques en vogue au Brésil.

Pendant un quart d’heure, les deux musiciens ont invité le public à une découverte doublée d’un véritable hymne à l’allégresse.

Pour le final, tous les artistes réunis remirent le fado à l’honneur et l’ovation fut enthousiaste, à la mesure de leur talent et de l’ampleur de la découverte musicale.

Notons par ailleurs, que l’édition 2018 de la Semaine de la langue portugaise a aussi été placée sous le signe du cinéma avec un cycle de films brésiliens et portugais qui a été organisé à l’Agora de la Marsa.

Commentaires:

Commentez...