Maher Zid libéré, son affaire reportée

Arrêté ce mercredi 9 mai 2018 et condamné à deux ans de prison ferme par contumace pour avoir insulté le président de la République, Béji Caid Essebsi, Maher Zid, fonctionnaire de justice, et souvent présenté comme journaliste d’investigation et blogueur, a été libéré sur décision de la chambre correctionnelle du tribunal de la Manouba.

La libération de Maher Zid intervient après que ce dernier eut interjeté appel de son jugement par contumace. La chambre correctionnelle du tribunal de la Manouba a donc décidé de reporter l’affaire à une date ultérieure.

L’intéressé avait déjà été condamné à 4 ans de prison le 20 janvier 2017, par la première chambre pénale du tribunal de première instance de Tunis pour avoir dérobé du tribunal des documents relatifs à l’affaire Chokri Belaid.

Il y a lieu de rappeler que Maher Zid, recruté au greffe du tribunal de Tunis après avoir bénéficié de l’amnistie générale, a également été arrêté le 8 novembre 2013 pour détention de documents confidentiels en rapport avec des affaires de terrorisme.

Il lui était reproché le fait d’avoir accusé des cadres du ministère de l’Intérieur d’être derrière l’assassinat de Chokri Belaid et avait été mis en accusation pour avoir divulgué des documents considérés comme étant des secrets d’instruction. Il avait été libéré le 17 décembre 2013.

Commentaires:

Commentez...