Elections municipales : 100 délits qualifiés de graves soumis à la justice

CP : AFP

Les élections municipales du 6 mai 2018 se sont déroulées sans accroc majeur si ce n’est quelques infractions mineures n’ayant pas affecté le bon déroulement de l’opération électorale et ne risquant pas de compromettre les résultats du scrutin. C’est ce qu’a estimé la mission d’observation électorale de l’Union européenne.

Toutefois, ces élections municipales ont été marquées par de nombreuses violations principalement enregistrées lors des campagnes électorales. D’après Anis Jarbouii, membre de l’ISIE, l’instance a relevé 900 violations électorales en période de campagne et pendant le silence électoral ainsi que le jour du scrutin.

« Près de 100 délits électoraux qualifiés de graves ont même été enregistrés lors des élections électorales et pourront être soumis au parquet », a-t-il révélé à l’agence TAP.

Commentaires:

Commentez...