Un réseau de trafic de migrants entre la Tunisie et la Sicile démantelé

Le Parquet de Palerme a annoncé que la police italienne a réussi à mettre la main sur un réseau de trafic de migrants, actif entre la Tunisie et la Sicile. 13 suspects ont été arrêtés : 7 Tunisiens, 5 Marocains et un Italienne.

Selon un rapport italien, citant des sources concordantes et relayé par l’agence TAP, le réseau transportait les migrants contre des sommes allant de 3000 et 5000 euros par personne. Le trajet des embarcations passait de la Tunisie jusqu’à Trapani, dans l’ouest de la Sicile, en un peu moins de 4 heures.  Selon les enquêteurs, chaque traversée pouvait ainsi rapporter entre 30000 et 70000 euros.

« Certains membrese du réseau affichaient « des comportements hostiles à la culture occidentale », ajoute la même source. « Dans une conversation téléphonique enregistrée par les enquêteurs, l’un des associés a demandé à un responsable du réseau de prier pour lui alors qu’il comptait se rendre en France pour mener « des actions dangereuses après lesquelles il risquait de ne pas pouvoir revenir » ».

9329 migrants clandestins recensés en 2017

Le responsable de l’Observatoire Social Tunisien relevant du Forum pour les Droits Economiques et sociaux (FTDES), Abdessatar Sahbani a révélé que 9329 Tunisiens ont tenté de franchir les frontières en 2017.

Le responsable a ajouté, le mois dernier, que 66% des Tunisiens ayant tenté de franchir les frontières ont réussi à atteindre l’Italie

De son coté, le chargé de l’immigration auprès du FTDES, Valentin Bonnefoy, la Tunisie occupe le 8ème rang des nationalités de migrants clandestins en Italie.

Commentaires: