Suicide d’une fillette à Tataouine, accro à la « Baleine Bleue »

Le jeu morbide « Meriem », version arabe du jeu « La Baleine Bleue » ou « Blue Whale Game », est à l’origine du suicide d’une fillette, dimanche dernier, confirme, ce lundi 5 mars, une enquête policière.

Suite à cet acte de suicide, une délégation régionale de l’Education conduite par une spécialiste en psychologie, a visité le collège de la fillette en question, où les téléphones portables des élèves ont été vérifiés.

D’autre part et dans la nuit d’hier lundi 5 mars, le staff médical d’un hôpital à Ghomrassen a pu sauver un enfant de 12 ans, ayant tenté de se suicider. Après vérification par sa famille, il s’est avéré que le jeu La Baleine Bleue, était installé sur son téléphone, rapporte Mosaïque FM.

Il faut rappeler que plusieurs cas de suicide d’enfants ont été enregistrés récemment en Tunisie, ces jeux morbides sont pointés du doigt.

Consistant à relever des défis morbides, comme le suicide dans une phase finale, ces application ont déjà fait quatre trois victimes en Tunisie, une adolescente de 14 ans à Monastir, un jeune adepte du jeu à Zaghouan, un enfant de 11 ans à Sousse, et un garçon de huit ans à Médenine.

Lire aussi :

Commentaires: