C’était à Tunis, au centre-ville, le tombeau du soldat inconnu…

Le tombeau du soldat inconnu au cimetière militaire de Gammarth | Crédit photo : Hatem Bourial

Pendant longtemps, jusqu’en 1957, le tombeau du soldat inconnu de la Campagne de Tunisie s’est trouvé au centre-ville de Tunis.

Cette sépulture militaire symbolique était située sur l’emplacement actuel de la statue d’Ibn Khaldoun, dans le petit square entouré d’une haie en fer forgé.

Ce tombeau du soldat inconnu rendait hommage aux combattants engagés dans la deuxième guerre mondiale sous la bannière de la France.

Crédit photo : Ridha Ben Rzouga
Crédit photo : Ridha Ben Rzouga

L’installation de ce monument avait été décidée en novembre 1943. On choisit alors six dépouilles parmi celles des soldats non identifiés, auparavant inhumés en Tunisie, autour des zones de combat.

Il fut ensuite procédé à l’installation d’une chapelle ardente à Tunis, au cours d’une cérémonie organisée sous les auspices conjoints des autorités civiles et militaires.
On choisit un mutilé de guerre pour procéder à un tirage au sort et savoir quelle dépouille serait placée dans la tombe symbolique.

Crédit photo : Hatem Bourial

Effectuant le tirage, le sieur Aiello eut à choisir l’un des six numéros placés dans un casque de soldat. Il tira le numéro trois dont le cercueil sera enseveli dans le tombeau du soldat inconnu.

Ainsi, depuis le 11 novembre 1943 jusqu’en 1957, une année après l’indépendance de la Tunisie, le tombeau du soldat inconnu fut honoré au cœur de la capitale.

C’est ensuite à cette dernière date que la tombe fut transférée au cimetière militaire français de Gammarth. Notons par ailleurs qu’il existe à travers le pays de nombreux cimetières militaires regroupant les dépouilles des soldats tombés au cours de la Campagne de Tunisie (novembre 1942-mai 1943).

Crédit photo : Hatem Bourial

Commentaires:

Commentez...