Assassinats politiques : Le Front Populaire accuse de nouveau Ennahdha

Le dirigeant au sein du Front populaire Naceur Laaouini a déclaré ce mercredi 14 février que seule la révélation de toute la vérité sur l’assassinat de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi « fermera les plaies entre le Front Populaire et Ennahdha ».

« Le Front populaire va continuer à exercer une pression en usant de toutes les voies juridiques pour démasquer les commanditaires des assassinats politiques les plus crapuleux de l’histoire de la Tunisie », a-t-il promis lors du rassemblement hebdomadaire organisé par les partisans du Front à l’avenue Habib Bourguiba pour réclamer la révélation de la vérité sur ces assassinats.

« L’entente entre Ennahdha et le Mouvement Nidaa Tounes a anéanti toute volonté politique de connaître la vérité », a-t-il regretté.

Commentaires:

Commentez...