L’islamologue Tariq Ramadan placé en garde à vue pour viols

CP : AFP

L’islamologue suisse Tariq Ramadan, visé depuis octobre 2017 par deux plaintes pour viol en France, a été placé en garde à vue ce mercredi 31 janvier 2018 par les enquêteurs de la police judiciaire parisienne, rapportent les médias français.

Tariq Ramadan s’est rendu à la convocation des policiers « dans le cadre de l’enquête préliminaire ouverte à Paris des chefs de viols et violences volontaires ».

La première plaignante, Henda Ayari, accuse l’islamologue de l’avoir violée dans un hôtel parisien en 2012.

Une seconde plainte visant Tariq Ramadan, pour des faits similaires dans un hôtel à Lyon en 2009, a été déposée fin octobre quelques jours après la première plainte.

Depuis le début de l’affaire, Tariq Ramadan a catégoriquement démenti ces accusations.

Commentaires:

Commentez...