Violences et vandalisme : Youssef Chahed accuse le Front Populaire

Le Chef du gouvernement a de nouveau commenté les récentes protestations et les actes de pillage et de vandalisme observés dans plusieurs régions du pays.

Selon Chahed, ce sont les réseaux de corruption qui tirent les ficelles et incitent à la violence. Le Front populaire est, ajoute-il, en lien avec ces réseaux et est donc impliqué dans ces actes.

Concernant ce parti, le Chef du gouvernement a estimé que sa position est « irresponsable », rappelant que les députés du Front populaire ont voté pour la loi de finances.

Interrogé par Mosaique fm quant à la possibilité d’instaurer un couvre-feu, Chahed a indiqué que cette option sera étudiée.

En visite dans la région de Batan, gouvernorat de Manouba, Youssef Chahed a assuré que toutes les institutions sont protégées, saluant les efforts fournis par les unités sécuritaires et militaires.

Commentaires:

Commentez...