A l’ARP, appels à la tenue d’élections anticipées

Les protestations et autres actes de vandalisme ont été au cœur des débats, ce mardi 9 janvier à l’Assemblée des Représentants du Peuple où aucun représentant du gouvernement n’était présent.

Ce fût l’occasion pour de nombreux députés de dénoncer les actes de vandalisme perpétrés contre des biens publics et privés. D’autres députés comme Ammar Amroussia ou Samia Abbou ont appelé, quant à eux à la poursuite de la révolte contre la hausse des prix.

« Nous avons appelé à la révolte (…). Nous appelons à la tenue d’élections législatives et présidentielles anticipées ou ce sera la révolte ! » a déclaré Ammar Amroussia, député du Front populaire. La députée du Courant, Samia Abbou a pour sa part rappelé que « cet Etat est dirigé par la mafia ».

Commentaires:

Commentez...