Afek Tounes se retire du document de Carthage

Afek Tounes

Le bureau politique du parti Afek Tounes a annoncé, dans la soirée du samedi 6 janvier, son retrait du document de Carthage.

Dans un communiqué rendu public, le parti de Yassine Brahim a expliqué sa décision par un « faux consensus qui a paralysé la marche du pays et a été à l’origine d’une régression ayant touché tous les domaines de la vie politique, économique et sociale ».

« La politique de consensus entre les Mouvements Nidaa Tounes et Ennahdha a échoué, vidant de tout sens le document de Carthage et a engendré une situation socio-économique dégradée dont pati le citoyen tunisien », estime Afek Tounes.

Le parti a dans ce sens, rejeté « toute forme de coalition ou de consensus avec le Mouvement Ennahdha au niveau gouvernemental, électoral, national, régional ou local ».

Le revirement du parti intervient dans un contexte de crise économique et sociale, notamment après l’adoption de la loi des finances 2018 qui ne reflète pas les orientations économiques et de réforme de Afek Tounes, après avoir évalué le bilan du gouvernement formé sur la base du consensus depuis les élections de 2014 et au terme de sa participation à la dernière réunion consultative des parties signataires du document de Carthage.

Sur un autre plan, Afek Tounes a approuvé la démarche de la coalition électorale englobant dix partis, en prévision des élections municipales, et soumettra à l’approbation cette position devant le prochain conseil national.

 

Commentaires:

Commentez...