Yassine Ayari craint son arrestation dès son arrivée en Tunisie

Illustration

Sur sa page Facebook, Yassine Ayari, candidat vainqueur aux élections législatives partielles en Allemagne, a affirmé qu’une plainte a été déposée à son encontre, auprès de la justice militaire juste après sa victoire.

Dans une vidéo, Ayari a exprimé sa surprise suite à la découverte de cette plainte l’accusant d’atteinte à la personne du président de la République.

Selon ses propos, cette plainte sert essentiellement à lui interdire de prêter serment en tant que député à l’ARP.
Yassine Ayari a assuré qu’il reviendra en Tunisie le 3 février 2018 même s’il sera arrêté à son arrivée.

Farouk Bouasker, membre de l’instance électorale chargé des affaires juridiques, a indiqué jeudi 21 décembre qu’aucune décision de justice n’a été rendue à l’encontre de Yassine Ayari, selon le dossier de sa candidature.

Bouasker a expliqué qu’un logiciel mis au point sur la base des données fournies par les ministères de l’Intérieur, de la Défense et de la Justice traite et examine les demandes de candidature, ajoutant que l’instance n’a trouvé aucune décision de justice privant le candidat Yassine Ayari de ses droits politiques et civils garantis par la Constitution.

 

Commentaires:

Commentez...