Tunisie : A fin novembre, la dette extérieure a « dévoré » près de la moitié du PIB

Le ministère des Finances a annoncé que jusqu’à fin novembre 2017, la dette extérieure de la Tunisie a atteint 48,35% du PIB, soit 46,804 milliards de dinars. Elle est constituée de 50% de dettes multilatérales, 14% de dettes bilatérales et 36% de dettes contractées auprès du marché financier international.

Selon le ministère des Finances, la dette publique de la Tunisie représente, 69,5% du PIB du pays en novembre dernier, contre 61,4% en novembre 2016 et 61,9% pour l’ensemble de l’année 2016.  La dette publique tunisienne a grimpé de 55.921 millions de dinars en 2016 à plus de 67.256 millions de dinars à fin novembre 2017.

Selon l’expert tunisien en économie et politique monétaire, Ezeddine Saïdane, cité par l’agence Xinhua, la dette publique passera, en 2018, à 76.000 millions de dinars et la part de cette dette publique dans le PIB du pays passe de 40% en 2010 à 70% sur l’ensemble de l’année 2017.

« La baisse du dinar a touché directement le service de la dette qui représente actuellement un fardeau réel pour le budget de l’Etat », ajoute-il.

Quant à la dette intérieure de la Tunisie, le bilan fait état d’une enveloppe de 20.453 millions de dinars, soit 21,13% du PIB pour la plupart constituée de bons de trésors assimilables (60%) et de dépôts à la trésorerie générale de Tunisie (29%), selon les chiffres du ministère tunisien des Finances.

Commentaires:

Commentez...