Les quatre doigts d’Erdogan « discrédités » par Béji Caïd Essebsi

CP : Présidence de la République

Ayant été reçu au palais de Carthage par le chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi, ce mercredi 27 décembre 2017, le président turc, Recep Tayyip Erdogan s’est illustré d’une manière assez particulière en envoyant aux journalistes et photographes un signe de la main qui rappelle étrangement le signe de « Rabia », symbolisant le ralliement aux Frères musulmans.

De quoi enflammer les réseaux sociaux mais pour les mieux avertis ce signe adressé aujourd’hui par Erdogan n’est que celui représentant les quatre piliers de l’Etat turc : Un seul drapeau, une seule patrie, une seule nation, un seul gouvernement.

N’empêche que le président de la République a quand même tenu à répliquer en signalant indirectement à son invité, lors de la conférence de presse commune, qu’en Tunisie, « nous avons un seul drapeau, ni deux ni trois ni quatre ni cinq »…

Commentaires:

Commentez...