Aides américaines : Et si Trump concrétisait ses menaces, que risque la Tunisie ?

Coopération sécuritaire entre les Etats-Unis et la Tunisie | CP : http://foreignpolicy.com

Et si le président américain Donald Trump rendait concrètes ses menaces en supprimant les aides américaines aux pays qui ont voté en faveur de la résolution onusienne condamnant la reconnaissance d’Al-Qods comme capitale d’Israël ? Quelle serait l’implication d’une telle décision sur la Tunisie, sur son économie et surtout sur ses capacités militaires et sécuritaires ?

En effet, Trump a menacé de couper les vivres aux pays qui voteraient en faveur d’un projet de résolution à l’Assemblée générale des Nations unies rejetant la décision américaine de reconnaître Al-Qods comme capitale de l’Etat d’Israël. « Tous ces pays prennent nos millions de dollars, et même des milliards, puis votent contre nous au Conseil de sécurité ou à l’Assemblée générale », a-t-il déclaré jeudi dernier, Et d’ajouter : « Ok! Laissons-les voter ! Cela nous fera des épargnes et c’est mieux ainsi ! ».

Des menaces qui n’ont pas empêché l’adoption de cette résolution à une large majorité, avec 128 pays ayant voté pour. La Tunisie a figuré certainement sur cette liste majoritaire, qui contient tous les pays arabes, et même des alliés des Etats-Unis comme la France et la Grande Bretagne.

De ce fait, la Tunisie serait visée par les récentes élucubrations et menaces de l’actuel résident de la Maison Blanche, et en cas de leur concrétisation, elle sera certainement affectée au niveau militaire, étant donné que la majorité des aides US à notre pays est sous forme d’équipements militaires et de sécurité.

En 2016, l’aide militaire américaine en faveur de la Tunisie était estimée à 99 millions de dollars américain. Et entre 2011 et 2014, cette aide était de 121 millions de dollars.

Il y quelques mois, le secrétaire d’État adjoint américain John Sullivan, avait indiqué que les USA ont accordé à la Tunisie des crédits d’une valeur de 1,5 milliard de dollars depuis 2011, en précisant que « la Tunisie pourrait bénéficier d’un quatrième crédit, désormais en phase d’étude ».

L’administration Trump prévoit déjà une baisse de ses aides

En mai dernier, et dans le cadre des propositions concernant le budget de 2018, l’administration Trump avait proposé des réductions importantes de l’aide financière allouée à plusieurs pays arabes dont la Tunisie.

Le plan budgétaire publié le 23 mai 2017 réduirait l’aide économique, sécuritaire et militaire aux pays « vulnérables », y compris la Tunisie, de plus de 80% par rapport à l’exercice financier de 2016, soit environ 850 millions de dollars.

Le sénateur américain John McCain avait annoncé le 11 juillet 2017 qu’il fera tout pour éviter une baisse des aides de son pays destinées à la Tunisie.  « Je ferai tout, avec les sénateurs républicains et démocrates au congrès pour ne pas valider un projet de loi réduisant les aides destinés à la Tunisie » a t il dit.

Oui, la Tunisie risque gros si ces aides américaines seront supprimées d’autant plus que la situation économique du pays reste très fragile, mais il faut noter que la Tunisie ne figure pas dans le TOP 10 des pays qui reçoivent le plus d’aides US. En 2014 par exemple, l’Egypte, troisiéme pays le plus aidé par les USA avait reçu une enveloppe de 1.6 milliards de dollars.

Commentaires:

Commentez...