Ennahdha devrait être dissous, lance Abir Moussi

Selon la présidente du Parti Destourien Libre, Abir Moussi, Ennahdha est au mouvement qui devrait être dissous. Sur les ondes de Mosaique fm, elle a effet confirmé que son parti avait porté plainte contre les leaders du Mouvement Ennahdha pour leur implication dans des affaires terroriste notamment l’envoi des jeunes tunisiens dans les zones de conflits.

Abir Moussi a assuré avoir en sa possession des preuves, présentées par le parti, suffisantes pour ouvrir une enquête judiciaire. « Si j’étais au pouvoir, je dissoudrais Ennahdha (…) ce parti n’a pas annoncé,  par écrit, son éloignement des Frères Musulmans »,  a-t-elle assuré.

Elle a également accusé Ennahdha d’être financé par des fonds qataris suspects et rappelé au passage que Rached Ghannouchi a glorifié le prédicateur Youssef Al Qaradhaoui et ses Fatwa, qui incitent au terrorisme et au meurtre.

Rappelons que le parti destourien libre (PDL) a déposé une plainte, ce mercredi 20 décembre 2017, contre le président du mouvement Ennahdha Rached Ghannouchi et des dirigeants du parti sur la base des articles 31, 32, 34 et 36 de la loi antiterrorisme 26-2015, rapporte la TAP.

Selon la présidente du parti, Abir Moussi, la plainte vise le président d’Ennahdha et le dirigeant Abdelmajid Najjar en tant que président de la section de l’Union internationale des savants musulmans en Tunisie et Noureddine Khademi son vice-président ainsi que tous ceux dont l’implication dans l’organisation du départ des jeunes vers les zones de conflit sera établie.

Commentaires:

Commentez...