Tunisie : Nouveau projet pour lancer cinq centrales photovoltaïques dans le sud

Illustration

Le lancement du projet de coopération ” Etude de faisabilité pour 5 stations photovoltaïques de 50 MW au Sud Tunisien “, entre la Société Tunisienne de l’Electricité et du Gaz (STEG) et l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA), a été annoncé, mardi 19 décembre 2017 après-midi au siège du ministère de l’Energie, des Mines et des Energies Renouvelables avec la présence des responsables du ministère, la STEG, la KOICA et les experts coréens.

Ce projet vise à développer la région sud de la Tunisie en préparant le terrain par l’étude de faisabilité pour installer cinq centrales photovoltaïques dans 6 villes candidates, à savoir Médenine, Tataouine, Gafsa, Kebili, Djerba et Gabes.

Il permettra, d’autre part, de renforcer les capacités des partenaires tunisiens dans le domaine des énergies renouvelables à travers des sessions de formation et de partage d’expériences. La capacité ciblée des centrales photovoltaïques est de l’ordre de 50 MW avec une possibilité d’extension jusqu’à 300MW, rapporte l’agence TAP.

La convention du projet a été signée le 7 octobre 2016 par des représentants des deux organisations (KOICA et STEG) et du ministère du Développement de l’Investissement et de la Coopération internationale.

Notons que ce partenariat n’est pas le premier qui unit la KOICA et la STEG. Une précédente coopération dans le cadre du projet ” Etude de faisabilité sur la gestion de demande en électricité et projet pilote de la mise en place d’un système de stockage du froid ” a été déjà lancée, ce qui souligne la volonté des deux partenaires à diversifier les possibilités de leur coopération dans les secteurs innovants pour la production de l’électricité, notamment les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.

 

Commentaires:

Commentez...