Tunisie : Afek Tounes appelle ses représentants à se retirer du gouvernement

Le parti Afek Tounes a décidé, hier samedi 16 décembre, de “rompre avec le système politique actuel issu du Document de Carthage pour avoir dévié de ses objectifs”.

Au terme d’une session extraordinaire de son conseil national, tenue samedi soir à Gammarth, le parti a estimé que le Document de Carthage a été “vidé de son sens” créant, ainsi, à un “faux consensus ne servant pas l’intérêt supérieur de la nation”. Afek Tounes annonce, de ce fait, son désengagement envers “ce système”, rapporte l’agence TAP.

Dans une déclaration aux médias, le parti appelle ses “représentants au sein du gouvernement” à se retirer, louant les “efforts considérables qu’ils ont consentis dans leur mission et leur abnégation au service du pays”.

Afek Tounes déclare, en outre, refuser le contenu de la loi de finances 2018 dans la version adopté, récemment, par le parlement pour “absence de courage et de vision socioéconomique répondant aux aspirations des Tunisiens en cette étape”.

Les participants aux travaux du Conseil national ont insisté sur l’importance pour leur parti de “demeurer fidèle à ses principes et à ses engagements” et sur “la disposition constante de ses militants à assumer leurs responsabilités au service de la Tunisie”.

Dans une déclaration à l’agence TAP, Zeineb Turki, membre du Bureau politique d’Afek Tounes et responsable de l’information au sein du parti, a indiqué que les représentants du parti dans le gouvernement, en l’occurrence deux ministres et deux secrétaires d’Etat, ont participé aux travaux du Conseil national et déclaré qu’ils “s’engagent à respecter ses décisions”.

Le parti Afek Tounes est représenté dans le gouvernement de Youssef Chahed par Riadh Mouakher, ministre des Affaires locales et de l’Environnement, et Faouzi Abderrahmen, ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi.

Le parti est aussi représenté par Hichem Ben Ahmed, secrétaire d’Etat auprès du ministre du Commerce, chargé du Commerce extérieur, et Abdelkoddous Saadaoui, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de la Jeunesse.

Rappelons que le vendredi dernier, le ministre des affaires locales et de l’environnement Riadh Mouakher a annoncé sa démission de la présidence du conseil national d’Afek Tounes et le gel de ses activités du parti.

Le ministre avait expliqué sa décision par « les positions unilatérales du président du parti Yassine brahim » et par « le vote contre la loi de finances 2018 par le bloc d’Afek Tounes ».

Commentaires:

Commentez...