Coup d’envoi des élections législatives partielles en Allemagne

Les élections législatives partielles en Allemagne démarrent ce vendredi 15 décembre 2017 et se poursuivront sur trois jours jusqu’au dimanche 17 décembre 2017.

Dix bureaux répartis sur les consulats tunisiens de Berlin, Bonn, Hambourg et Munich sont ouvert de 9h à 18h pour accueillir les 4740 électeurs inscrits sur une population de 93.000 Tunisiens résidents en Allemagne (soit seulement 5%).

Un taux  de mobilisation relativement faible si on considère la moyenne de 50% d’abstention enregistrée lors des élections précédentes, en plus des entraves telles que l’éloignement géographique de certains électeurs par rapport aux bureaux de vote.

Vingt-six candidats sont en lice pour remplir le siège vacant laissé par le député  Hatem Ferjani nommé Secrétaire d’Etat en août 2017 lors du remaniement ministériel. Parmi eux  seules cinq femmes sont en course.

Au détours d’une campagne électorale discrète et passée inaperçue au niveau national, plusieurs voix s’élèvent dénonçant le coût extraordinairement élevé de ces élections s’élevant à 500 millions de dinars pour une population cible relativement faible.

Des élections aux allures de test pour le nouveau bureau de l’ISIE qui peine à trouver un consensus sur le calendrier électoral des municipales, prévues initialement le 25 mars 2018 et qui pourraient être reportées à une date ultérieure.

A.D.D.

Commentaires:

Commentez...