Mabrouka Brahmi : « Personne n’osera renvoyer l’ambassadeur américain »

Lors d’une manifestation tenue dans l’après-midi du jeudi 7 décembre, devant le théâtre municipal, la députée du Front Populaire, Mabrouka Brahmi, a dénoncé la décision américaine de déclarer Al-Qods capitale d’Israël.

La députée a rappelé le renvoi de l’ambassadeur syrien, en 2012, par la Troïka, formée à l’époque d’Ennahdha, du CPR et d’Ettakatol. Elle a lancé un défi à la Troïka actuelle (Nidaa Tounes – Ennahdha – UPL) afin de renvoyer l’ambassadeur américain, Daniel H. Rubinstein.

« Personne n’osera prendre cette décision. Personne ne le fera », a-t-elle affirmé.

Commentaires:

Commentez...