Le syndicat de la prison de Mornaguia dénonce « le soutien des détenus en grève »

Le syndicat de base au sein de la prison civile de Mornaguia a dénoncé hier, vendredi 1er décembre, ce qu’il a appelé « ingérence » de quelques organisations de défense des droits de l’Homme dans la nature du travail au sein de l’établissement pénitencier.

Dans un communiqué, le syndicat a indiqué que cette interférence affecte le bon déroulement du travail au sein de la prison, notamment avec les grèves organisées par des détenus condamnés dans des affaires de terrorisme. Ces organisations incitent les prisonniers et soutiennent leur mouvement de protestation, souligne le communiqué.

Le syndicat a appelé à protéger les agents et les cadres, soulignant son soutien au travail des organisations des droits de l’Homme dans le cadre de la loi et loin des dépassements.

Rappelons que le porte-parole de la direction générale des prisons et de la rééducation Sofiane Mezghiche, a déclaré le 27 novembre que 80 détenus dans des affaires liées au terrorisme entament une grève de la faim à la prison de Mornaguia.

« Ces détenus ne veulent pas obéir à la loi et à l’organisation de la prison », a-t-il ajouté.

Commentaires:

Commentez...