La chapelle oubliée de l’amphithéâtre de Carthage

Crédit photo : Hatem Bourial
Crédit photo : Hatem Bourial

L’amphithéâtre de Carthage garde des vestiges émouvants. Caché derrière un bouquet d’arbres, cet amphithéâtre est pourtant presque aussi grand que celui d’El Jem mais n’a pas été bien conservé.

Nommé amphithéâtre des Martyrs, ce monument historique est le lieu supposé du martyre des saintes Perpétue et Félicité. Toutefois, d’autres sources situent le martyre de ces deux saintes chrétiennes ailleurs dans ce qui fut la Carthage antique.

Lors de sa visite en Tunisie, il y a une vingtaine d’années, le pape Jean-Paul II s’était d’ailleurs longuement recueilli en cet amphithéâtre, priant à la mémoire des deux saintes.

En effet, il existe au sein de cet amphithéâtre une chapelle qui avait été édifiée en 1903 dans les souterrains qui se trouvent sous l’arène. Cette chapelle avait été installée dans la partie déblayée de ces souterrains et plusieurs processions prenaient dans le temps leur départ de cette chapelle pour rejoindre l’église Saint-Louis qui se trouvait en haut de la colline et abrite aujourd’hui l’Acropolium de Carthage.

C’est sous Septime Sévère que Perpétue, Félicité et leurs compagnons avaient été martyrisés en 203. C’est pour cette raison que le cardinal Lavigerie avait fait dresser une colonne commémorative en ces lieux qui accueilleront ensuite la chapelle que vous pouvez découvrir à travers nos deux photos.

Commentaires:

Commentez...