Ligue des champions : L’Espérance aurait pu prétendre à mieux face à Al-Ahly

Pour son déplacement au Caire pour y rencontrer Al Ahly du Caire dans le cadre des quarts de finale de la Champion’s League, l’Espérance Sportive de Tunis a obtenu un résultat de parité 2-2 au stade de Bordj El Arab à Alexandrie.

Pourtant, le match a très mal commencé pour une équipe « Sang et Or » fébrile qui va se faire prendre à deux reprises avec des attaques dans le dos de la défense heureusement ponctués par des hors-jeu.

Mais, les poulains de Faouzi Benzarti vont logiquement se faire piéger par une nouvelle attaque égyptienne qui oblige Talbi à commettre une faute grossière dans la surface permettant aux Cairotes d’obtenir un penalty transformé par Abdallah Said (10’).

Après quelques minutes de tergiversations, l’Espérance reprend ses esprits et réussit à égaliser par Khenissi suite à un corner de Chaalali après une déviation de la tête de Sassi (20’). La suite de la première période a vu les « Sang et O r » dominer l’entrejeu et auraient pu aspirer doubler la marque s’ils ont connu davantage de réussite.

La deuxième mi-temps voit Chaalali surprendre Ikrami sur coup franc, celui-ci laissant échapper le ballon dans ses filets (47’). L’Espérance va instinctivement reculer en défense, ce qui a permis aux Cairotes de s’emparer du milieu du terrain et d’exercer une forte pression sur les buts des tunisiens qui finirent par craquer vingt minutes plus tard suite à un coup franc de la gauche repoussé par Ben Chérifia et transformé par Azaro.

Les dernières trente minutes (il y eut cinq minutes de temps additionnel), furent globalement à l’avantage des locaux mais l’occasion de la victoire se présenta à Jouini qui vit son tir repoussé par Ikrami mais Ben Youssef ne parvient pas à bien reprendre.

Jamais les « Sang et Or » n’ont été aussi proches d’une victoire au Caire. Ils auraient pu l’obtenir avec davantage de lucidité, moins de fébrilité et plus de fraîcheur physique. La qualification n’est pas pour autant acquise avec ce résultat de parité, et le match retour ne sera pas de tout repos. Mais, l’Espérance de cette année a beaucoup d’arguments…

Commentaires:

Commentez...