Attaque de l’ambassade US : La guerre des démentis se poursuit

En réponse aux propos de l’ancien ministre Abdelkrim Zebidi selon lesquels Imed Daïmi, président du cabinet de l’ancien président de la République, l’a informé que Moncef Marzouki avait proposé de laisser les Marines intervenir, suite à l’attaque de l’Ambassade américaine, Daïmi a formellement démenti.

Dans une déclaration accordée à Shems fm, ce mercredi 26 juillet 2017, il a indiqué que ces déclarations sont fausses et que « la seule excuse qu’il peut attribuer à Zebidi, c’est qu’il souffre de la maladie d’Alzheimer ».

Il a ajouté que, contrairement à ce que l’ancien ministre a déclaré, aucun document ne prouve ses dires.

Rappelons que dans une interview accordée par l’ancien président de la République Moncef Marzouki à la chaîne al-Jazeera, il a critiqué l’armée nationale « qui a refusé d’obéir à ses ordres » et a indiqué que les forces de sécurité ont « disparu » lors de l’attaque de l’ambassade américaine.

Commentaires:

Commentez...