Crise du Golfe : Nouvelle liste noire publiée par l’Arabie Saoudite

La crise qui secoue le Golfe depuis plus d’un mois est loin d’être terminée. Les autorités saoudiennes et leurs alliés accusent, ce mardi 25 juillet 2017, plusieurs organisations de bienfaisance, qui seraient liées au Qatar, de «terrorisme», dans une nouvelle liste noire.

Dans un communiqué commun publié par l’agence de presse officielle saoudienne SPA, l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l’Egypte ont déclaré «terroristes» neuf organisations de bienfaisance et neuf personnes, directement ou indirectement, liées aux autorités qataries».

«Nous attendons des autorités du Qatar qu’elles franchissent le pas suivant : juger ces groupes et individus terroristes», affirment les quatre pays arabes dans leur communiqué.

Trois organisations basées au Yémen et six autres basées en Libye sont accusées dans le communiqué publié mardi de liens avec le réseau Al-Qaïda et avec sa branche en Syrie. Le communiqué déclare également que trois Qataris, trois Yéménites, deux Libyens et un Koweïtien sont impliqués dans «des campagnes de levée de fonds pour soutenir Jabhat al-Nosra et d’autres milices terroristes en Syrie».

Commentaires:

Commentez...