Myriam, une mère-courage à Tijma, près de Matmata

Myriam, une véritable mère-courage | Crédit photo : Hatem Bourial

Si vous passez du côté de Matmata, ne manquez pas de rendre visite à Myriam, qui, installée dans une maison troglodytique, accueille les groupes touristiques et les vadrouilleurs en quête de découvertes.

Myriam est à mes yeux une véritable mère-courage, une femme entrepreneur dans une logique familiale. Elle vous accueille dans le « houch » historique de la famille de son époux, Touati, qui est apiculteur.

Tous deux sont toujours présents, offrent le thé à leurs visiteurs, un peu de pain tabouna avec de l’huile et du miel et partagent des instants complices avec touristes tunisiens et étrangers.

Avec le temps, j’ai appris à connaître ce couple et sa volonté de toujours faire mieux. Myriam crée des petits « mergoums » qu’elle expose et vend. Touati vend des pots de miel bio.

Leur maison est distribuée comme un petit musée mais en toute simplicité. En fait, ils font avec ce qu’ils ont et c’est cela qui est admirable.

Leur rendre visite, c’est se plonger dans la vie simple et partager le quotidien rural. Parfois, des moments sublimes sont au rendez-vous, lorsque Myriam commence à moudre des grains de blé et en profite pour reprendre des chants hérités de la haute tradition de la région.

Je reviendrai un jour sur mes pas, afin de rencontrer ensemble ce couple et cette mère-courage. Ce serait aussi un moyen de vous raconter leurs difficultés et les solutions qu’ils trouvent.

Ce serait enfin l’occasion de mieux connaître toute la région de Matmata et ses dizaines de villages dispersés, à l’image de la vieille Zraoua, de Techine ou Haddége.

Contentons-nous aujourd’hui de ces présentations et c’est promis, nous serons de retour dans cette belle région pour y retrouver des gens simples et merveilleux…

Commentaires:

Commentez...