Cinglant camouflet infligé aux fascio-nationalo-syndicalistes

Tribune | BEA Brahim ABDELLAH

Cinglant camouflet infligé aux fascio-nationalo-syndicalistes… aux panarabistes des années 50 et aux professionnels invétérés du populisme et de la démagogie…

Le spectacle tant attendu donné hier par notre talentueux et attachant compatriote Michel Boujenah, l’un des enfants prodigues d’une Tunisie plurielle, ouverte, tolérante et démocratique et l’un de nos plus illustres « ambassadeurs » dans le monde… a bien eu lieu dans les meilleures conditions, dans la bonne humeur, la convivialité et la sérénité… à la grande satisfaction de la majorité silencieuse des Tunisiens…

et ce, en dépit des censeurs auto-proclamés, des nouveaux directeurs de conscience, les ennemis des libertés, de la culture et de la démocratie qui, tout au long des dernières semaines ont hurlé avec les loups, jusqu’à l hystérie… en se fourvoyant dans une campagne insensée, grotesque, démagogique, improductive, fausse et injustifiée.

On ne peut, à cette occasion que se féliciter de la tenue du spectacle Boujenah mais surtout saluer et rendre un vibrant hommage aux organisateurs du Festival de Carthage pour leur engagement clair… leur position ferme et éclairé… leur détermination sage et clairvoyante et leur refus du chantage et de la surenchère des adeptes de la censure, du fanatisme, de la dictature et de l’obscurantisme…

A ces détracteurs, à ces pseudo-syndicalistes et à ces « bouliticards » de la dernière heure agissant au nom et sous de prétextes fallacieux ou selon des « idéaux » aussi fumeux, absurdes et à la fois surannés et anachroniques… et à ceux-là mus par des slogans oiseux, vides de sens se rapportant à cette sempiternelle rengaine combien lassante et agaçante portant sur le refus voire la criminalisation de la normalisation des relations avec Israël…

A tout ce « beau monde » faut-il rappeler que les Palestiniens ont été les premiers à normaliser leur relation avec l’Etat hébreu et ce, bien avant les accords d’Oslo de septembre 93…

Sans parler des Etats voisins ou même lointains qui entretiennent avec Israël de solides relations économiques et commerciales… à l instar du Maroc qui vient il y a quelques jours à peine de rétablir des liaisons aériennes entre Casa et Tel-Aviv…

Alors qu’en Tunisie, les plus royalistes que le Roi… ces pseudo-syndicalistes appartenant à une centrale ouvrière d’un autre âge, islamistes de tout acabit… et politicards opportunistes en faillite et en déconfiture, continuent à nous fourvoyer dans des chemins sans issue et à nous occuper avec de fausses querelles, secondaires et improductives… et dont la Tunisie exsangue aujourd’hui hui, confrontée à la guerre contre le terrorisme et contre la corruption et en lutte acharnée pour le redressement économique et social… n’en a le moindre besoin ni n’en a cure… !

Commentaires:

Commentez...