Tunisie : Ouverture d’une enquête contre des syndicalistes sécuritaires et des journalistes

Tribunal de première instance de Tunis

Une enquête a été ouverte par le juge d’instruction auprès du Tribunal de Première Instance de Tunis contre les syndicalistes sécuritaires Anis Ouertani, Habib Rachdi, Walid Zarrouk et Issam Dardouri en plus l’ancien porte parole du ministère de l’Intérieur Mohamed Ali Aroui.

Cette affaire entre dans le cadre d’une plainte portée par le cadre sécuritaire Abdelkarim Laabidi accusé d’implication dans l’assassinat de Mohamed Brahmi. L’ancien cadre sécuritaire s’est dit victime d’intox.

L’enquête vise également plusieurs blogueurs et journalistes, accusés de diffamation et de fuite d’enregistrements du ministère de l’Intérieur.

DA

Commentaires:

Commentez...