Tunisie : La nonchalance des députés se poursuit

CP : Al Bawsala

L’absence des députés de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) fait toujours parler d’elle. Après la polémique induite par l’absence presque totale des députés lors de la séance plénière consacrée à l’audition de certains ministres du gouvernement Chahed, samedi 8 juillet, la saga de la nonchalance de nos représentants continue.

Ce lundi, 3 commissions ont été programmées dans la matinée. Chaises quasi-vides, l’une d’elle a été tenue en présence d’uniquement 4 députés alors que les autres n’ont toujours pas eu lieu.

Selon Al Bawsala, le total du retard accumulé par les commissions permanentes lors des réunions est de 351 heures et 23 minutes, alors que celui des commissions spéciales est de 32 heures.

Payer des milliers de dinars pour « représenter le peuple » et assister aux plénières et aux différentes réunions, nos députés préfèrent-ils peut être faire d’autres activités estivales :partir en vacances, aller à la plage, faire la grasse matinée ?

En avril, le président de l’ARP Mohamed Ennaceur avait proposé de ficher et sanctionner l’absence des députés en leur prélevant 100 dinars du salaire de chaque député absent. Toutefois, sa proposition a été rejetée…

I.B.

Commentaires:

Commentez...